Fichier pps : « Pour écrire un seul vers… », poème de Rainer Maria Rilke

12062011


Mettre le son avant d’ouvrir le fichier pps ci-joint :

rilke6.jpg Poème de Rainer Maria Rilke

Lors de sa tournée La superbe, Benjamin Biolay débute le concert avec une pensée de Rainer Maria Rilke qui est lue par la voix off de Michel Aumont. La musique qui accompagne ce texte est extraite de la bande originale du film Clara et moi que Benjamin Biolay a composée.

Il s’agit d’une très belle réflexion portée par le charisme de Michel Aumont qui lui donne davantage de relief. La musique qui l’accompagne est sublime.

Lors de l’interview qui a précédé le concert que Benjamin Biolay a donné à Madrid le 13 Mai 2010, le chanteur a confié au journaliste d’Europe 1, que ce très beau texte jouait le rôle d’un sas de décompression qui lui permettait de se mettre en condition en quittant sa loge pour entrer avec tous ses musiciens dans le concert.

Je vous livre le texte qui est extrait des Cahiers de Malte Laurid Briggs

Pour écrire un seul vers, il faut avoir vu beaucoup de villes, d’hommes et de choses, il faut connaître les animaux, il faut sentir comment volent les oiseaux, savoir quel mouvement font les petites fleurs en s’ouvrant le matin.
Il faut pouvoir repenser à des chemins dans des régions inconnues, à des rencontres innatendues, à des départs que l’on voyait longtemps approcher, à des jours d’enfance dont le mystère ne s’est pas encore éclairci, à des matins au bord de la mer, à la mer elle-même, à des mers, à des nuits de voyages qui frémissaient très haut et volaient avec toutes les étoiles, et il ne suffit même pas de savoir penser à tout cela.
Il faut avoir des souvenirs de beaucoup de nuits d’amour, dont aucune ne ressemblait à l’autre.
Il faut encore avoir été auprès des mourants, être resté assis auprès de morts, dans la chambre, avec la fenêtre ouverte et les bruits qui venaient par à-coups.
Et il ne suffit même pas d’avoir des souvenirs.
Il faut savoir les oublier quand ils sont nombreux, et il faut avoir la grande patience d’attendre qu’ils reviennent. Car les souvenirs eux-mêmes ne sont pas encore cela.
Ce n’est que lorsqu’ils deviennent en nous sang, regard, geste, lorsqu’ils n’ont plus de nom et ne se distinguent plus de nous, ce n’est qu’alors qu’il peut arriver qu’en une heure très rare, du milieu d’eux, se lève le premier mot d’un vers.
Rainer Maria Rilke Les cahiers de Malte Laurids Brigge, 1910

Il est un poète qui par l’exemple de sa vie tumultueuse contredit l’auteur de ce texte : Arthur Rimbaud. En effet, à 19 ans, toute la carrière d’écrivain d’Arthur Rimbaud était derrière lui car c’est à cet âge précis qu’il décide d’abandonner la poésie pour se lancer dans une vie d’aventures qui va lui permettre d’assouvir sa soif d’ailleurs. Mais plus jamais il n’écrira un vers. Dans Horizons lointains, Patrick Poivre d’Arvor multiplie les exemples pour nous montrer que c’est les voyages dans des contrées lointaines, parfois mêmes des contrées aussi reculées que l’imaginaire, qui amènent l’homme à devenir un écrivain. Il parle notamment de Chateaubriand dont le périple en Amérique a constitué un voyage initiatique qui a joué le rôle de détonateur dans sa carrière d’écrivain. On pourrait en dire autant de Karen Blixen dont l’expérience dans une ferme en Afrique au Kenya a inspiré sa vocation d’écrivain. Pourtant, lorsqu’il choisit Rimbaud, il se fourvoie. Car le jeune homme a d’abord écrit de grands chefs d’oeuvres de la poésie avant de se lancer dans des pérégrinations.

Si l’art est un mensonge qui dit la vérité, il doit bien y avoir tout de même une part de vérité dans ce poème de Rilke sans quoi il ne nous toucherait pas autant. Car la beauté ne se prouve pas, elle s’éprouve!




Fichier PPS : un diaporama sur les plus belles citations de Serge Gainsbourg

30042011


Mettre le son avant d’ouvrir ce fichier PowerPoint :

Hommage à Serge Gainsbourg (1928-1991) dont on a fêté le 2 Mars 2011 les vingt ans de sa disparition. C’était un grand Pygmalion de la chanson Française puisqu’il a fait chanter de nombreuses femmes… et notamment les 3 B, c’est-à-dire les trois femmes qui ont compté le plus dans sa vie : Bardot, Birkin et Bambou. Après avoir eu une formation d’artiste-peintre aux beaux-arts, il s’est reconverti dans la chanson, « cet art mineur destiné à des mineures » où il a rencontré le succès. Il s’est également distingué par son côté provocateur qui a défrayé la chronique à plusieurs reprises. Le diaporama ci-dessous vous fera (re)-découvrir ses plus beaux aphorismes et mots d’esprit.

sergegainsbourg.jpg sergegainsbourg.pps




Fichier PPS : génériques des séries TV des années 80

23042011


Mettre le son avant d’ouvrir ce fichier PowerPoint :

Comme dirait Grégoire Lacroix dans Les Nouveaux Euphorismes de Grégoire : « Paradoxe : on appelle bon vieux temps celui où l’on était jeune. »
Alors, je vous propose de vous replonger dans ce bon vieux temps grâce à ce fichier PowerPoint dédié aux génériques de nos feuilletons TV dans les années 80.

gnriquesdesriestv1.jpg génériquesdesériestv1.pps




Fichier PPS : les pensées les plus drôles de Raymond Devos

21042011


Mettre le son avant d’ouvrir le fichier PowerPoint ci-dessous :

Le diaporama PowerPoint ci-dessous est une compilation des pensées les plus drôles de Raymond Devos, ce maître de l’humour absurde, ce funambule des mots, cet enfant de poème…

raymonddevos.jpg humourdevos.pps




Fichier PPS : le songe d’un dieu ivre selon Heinrich Heine

10042011


Mettre le son avant d’ouvrir le fichier PowerPoint ci-dessous :

Comme disait Pascal dans ses Pensées : « Qui sait si la vie n’est pas un rêve dont nous nous réveillerons tous à la mort ? » Guillaume Apollinaire écrivait aussi : « Il est grand temps de rallumer les étoiles. »
Le diaporama PowerPoint ci-dessous se situe entre la philosophie de Pascal et la poésie d’Apollinaire. On peut aussi évoquer Confucius qui rêva une nuit qu’il était un papillon. Et depuis cette fois, il ne savait plus très bien s’il était un philosophe Chinois ayant rêvé qu’il était un papillon ou bien un papillon en train de rêver qu’il était un philosophe Chinois.

heine2.jpg heine2.pps




Fichier pps : quelle est votre définition préférée du bonheur ?

3042011


Mettre le son avant d’ouvrir le fichier PowerPoint ci-dessous :

bonheur.jpg bonheur.pps




Fichier PPS : spécial poisson d’avril

31032011

Les petits points sont rouge…
Mettre le son avant d’ouvrir le fichier PowerPoint ci-dessous :

pointsrouges.jpg pointrouge.pps




Fichier pps : Qu’est-ce que la philosophie?

17082010

Vous trouverez dans le fichier Powerpoint ci-joint les plus belles citations extraites de Présentations de la philosophie d’André Comte-Sponville. Mettre le son avant d’ouvrir le diaporama.

comtesponvillejpg.jpg comtesponville.pps




Fichier PPS : Secret Story 4 est-il le nouveau buzz de l’été ?

9072010

secretstory4officialisel1.jpeg


Mettre le son avant d’ouvrir le fichier pps ci-joint :

Pour vous donner un avant-goût de cette émission qui défraye la chronique, n’oubliez pas de mettre le son avant d’ouvrir le fichier ci-dessous.

secretstoryiii.jpg Secret Story 3.pps

Claude Lelouche a défini le cinéma comme un art d’exhibitionnistes regardé par des voyeurs. Telle est la meilleure définition qu’on pourrait donner aux émissions de téléréalité qui à l’instar de Secret Story, Loft Story, La Ferme aux célébrités, L’île de la tentation, font florès sur nos écrans de télévision… Secret Story est une success story. Ce programme dont la quatrième saison démarre ce soir est sulfureux. Il déchaîne les passions et les foudres du CSA. Comme dirait Léon Zitrone, « Qu’on parle de moi en bien ou en mal, peu importe! L’essentiel, c’est qu’on parle de moi. » Les producteurs de Secret Story l’ont bien compris l’année dernière en franchissant un pallier supplémentaire dans l’exhibitionnisme. Les courriers de téléspectateurs hérissés ont dénoncé la vulgarité de Secret Story 3. En réponse à ces courriers, le CSA a sommé TF1 d’apposer pendant la diffusion de son émission la signalétique : « déconseillé aux moins de 10 ans ».

Cette émission de téléréalité a été suivie par 3,6 millions de téléspectateurs en moyenne le vendredi soir en deuxième partie de soirée et par 2,8 millions de téléspectateurs chaque jour à 18H15.

La production a donc flouté à l’écran les cigarettes et l’alcool consommés par les candidats à longueur de journée et masqué par un bip tout propos vulgaire. La quotidienne de cette émission a été suivie par la moitié des 4-14 ans qui étaient devant leur écran. Cette année, une salle spéciale sera aménagée afin de permettre aux candidats de prendre une pause cigarettes. On ne les verra donc plus fumer à l’antenne.

Le principe de cette émission de téléréalité est le suivant : on enferme dans une maison 16 candidats qui rentrent chacun avec un secret. Le but du jeu est de garder son secret tout en essayant de découvrir celui des autres habitants. Chaque semaine, deux candidats sont nominés par leurs co-locataires et l’un d’entre eux est éliminé par les votes du public. Quatre candidats ont intégré l’an passé clandestinement la maison des secrets dans une pièce cachée et ont donc partagé le secret d’être les intrus de la maison. Ils ont vu tout ce qu’il se passait dans la maison et l’un d’entre eux a même infiltré la maison des secrets dès le début du jeu. C’est ainsi qu’ils ont pu immédiatement démasquer Rachelle Legrain-Trapani, l’ex miss France, qui a intégré le jeu sous le pseudo de Rosa. Elle avait commis l’erreur rédhibitoire lors de son entrée en matière de se présenter aux autres habitants : « Rachelle… Rosa.» !

Cette année, tous les regards sont d’autant plus braqués sur Secret Story 4 en raison de la déprogrammation de l’émission « Trompe-moi si tu peux » qui était prévue sur la grille des programmes de M6. La chaîne a dû renoncé à cette émission qui devait pousser les limites de la téléréalité encore plus loin, suite à l’annonce du suicide d’un candidat, Jean-Pierre. Les gens s’interrogent sur l’impact d’une telle émission sur le geste du candidat.

Secret Story est devenu un programme de télévision totale qui a passé à la centrifugeuse les codes des feuilletons américains et les Talk Show de Jean-Luc Delarue. Le générique de l’émission n’est pas sans rappeler Charlie et ses drôles de dames (« Je leur ai confié une mission, garder leur secret pendant… »). De même que la voix off en fin d’émission évoque les Desperate Housewives ainsi que la musique de fond. Sans parler des secrets parfois lourds à porter par les candidats qui rappellent les émissions de Jean-Luc Delarue. En révélant leur secret, Secret Story offre donc la possibilité à certains candidats de réaliser une thérapie de groupe. Ce n’est pas un hasard si de nombreux candidats ont fait le bonheur de ça se discute sur des thèmes qui n’avaient parfois plus rien à voir avec la téléréalité. A titre d’exemple, John-David participait à une émission : « Hommes ou femmes, quels sont les meilleurs séducteurs ? ». Quentin est apparu également dans une autre émission dont le thème était : « Parents ados : y’a-t-il un âge pour devenir parent ? ». Enfin, Nathalie et Samantha qui participaient également à Secret Story II ont témoigné dans l’émission : « Quel est l’impact de la téléréalité sur la vie réelle ? ». Car la téléréalité est aussi un moyen de donner un coup de projecteur à certains candidats qui vont se servir du jeu pour faire entendre leur voix et défendre une cause. Le transexuel Erwann en est un bon exemple. De même que Samantha et Nathalie ont participé à Secret Story pour éprouver leur amour et représenter la communauté gay. Les vidéos des candidats au confessionnal nous rappellent qu’avec Secret Story, la religion cathodique est devenue le nouvel opium du peuple. La clef de la réussite de Secret Story est donc de faire croire au téléspectateur que sa télévision est devenue un trou de serrure à travers lequel il épie la vie de personnes réelles. Les candidats sont pris au piège de ce jeu à l’instar de Léo qui a craqué puisqu’il s’est rendu compte que loin de manipuler les autres, il était devenu, malgré lui, le pantin de la production. Car le jeu est extrêmement scénarisé et la voix est un acteur à part entière qui fait en sorte que le téléspectateur soit à chaque prime complètement bluffé ! L’an passé, Secret Story 3 a dépassé les bornes à plusieurs reprises :

- une bagarre a éclaté entre deux candidats (Léo a agressé physiquement François-Xavier)

- Romain a essayé de fuir la maison en enjambant la palissade (mais des gardes du corps l’ont retenu)

- Romain et Angie nous ont fait un remake de la scène de la piscine entre Jean-Edouard et Loana

- Romain a fait une demande en mariage très Hollywoodienne à Angie qu’il ne connaissait pas avant d’entrer dans le jeu… Aujourd’hui, un an après le jeu, Angie est toujours célibataire!

Les producteurs ont même poussé le vice jusqu’à rassembler à leur insu dans ce jeu de téléréalité deux filles qui ne se parlaient plus depuis 9 mois, qui se connaissaient depuis la maternelle et qui se considèraient comme les pires ennemies. Le jeu a révélé la nature très ambigüe de leur relation.

Les émissions de téléréalité peuvent-elles transformer des gens ordinaires en tortionnaires ? Il y a quelques mois, France 2, la chaîne du service public, a voulu se différencier des autres chaînes en dénonçant la télé poubelle dont les émissions de téléréalité sont le porte-drapeau. Dans cette perspective, France 2 nous a proposé fin mars, en première partie de soirée, un documentaire de Christophe Nic qui s’appuyait sur un jeu de téléréalité, Zone Xtrême, où des candidats ont servi malgré eux de cobayes. Cette fausse émission, Zone Xtrème, était inspirée du test de Stanley Milgram qui démontrait en 1963 la soumission des hommes à une autorité scientifique. Mais dans ce simulacre de jeu qui nous a été proposé par France 2, l’autorité de la télévision s’est substituée à l’autorité scientifique. Des candidats ordinaires pensaient participer au pilote d’une émission de téléréalité, mais en fait, ils servaient de cobayes à leur insu pour dénoncer à travers ce jeu les dérives de la téléréalité. Dans le test de Milgram des gens sont amenés à lire des associations de mots (Ciel-bleu, Animal-féroce, Vent-violent, etc…) à un autre candidat qui est attaché sur une chaise. En façade, le but d’une telle expérience est sensé démontrer que la punition permet aux hommes de développer leur mémoire de la même manière qu’un parent donne une fessée à son fils lorsqu’il commet une mauvaise action afin de corriger son comportement. Donc rapporté aux adultes, il s’agit de prouver que lorsqu’on envoie des décharges électriques de plus en plus fortes à un candidat, il doit mémoriser davantage les associations de mots. Cette expérience scientifique a donc été adaptée sous forme d’un jeu de télévision qui devait permettre aux participants de remporter une coquette somme d’argent. Au début, il s’agit d’abord de procéder à un tirage au sort pour déterminer qui pose les question et qui doit y répondre. Mais rien n’est laissé au hasard car les dés sont pipés et celui qui va répondre aux questions est déjà dans la confidence. Le principe du jeu est le suivant : un candidat pose les questions et l’autre est installé sur le fauteuil qui est relié par des cables électriques à une console. A chaque mauvaise réponse, il reçoit une décharge électrique de plus en plus forte que lui envoie le premier candidat. Ce qu’ignore ce dernier, c’est que son partenaire à qui il envoie malgré lui des décharges électriques de plus en plus fortes est un comédien et qu’il simule la souffrance. Les liens qui relient la console du premier candidat à la chaise du second sont factices. Le véritable but de cette expérience de psychologie sociale est de tester l’obéissance et la soumission des hommes à une autorité scientifique. En effet, lorsque le protocole scientifique l’exige, plus de 62.5% des candidats peuvent aller jusqu’à envoyer des décharges mortelles à leur partenaire. Cette expérience a été transposée dans le cadre d’un concept de télé réalité où les candidats qui servent de cobayes voient la réalité s’abolir dans un simulacre de jeu. Le public et le chauffeur de salles ainsi que les comédiens à qui on envoie les décharges électriques créent l’illusion que tout est vrai. Et 81% des candidats sont allés jusqu’au bout en obéissant à l’injonction de la présentatrice, Tania Young, qui leur intimait l’ordre d’envoyer des décharges électriques de plus en plus mortelles à d’autres candidats qui souffraient à l’agonie!
Certains hommes sont prêts à tuer père et mère pour passer à la télévision, France 2 a compris qu’il y avait un concept de jeu et nous a proposé en seconde partie de soirée un débat sur les dérives de la téléréalité.

C’est tout, pour le moment.




Fichier PPS : génériques des émissions TV des années 80

8072010


Mettre le son avant d’ouvrir le fichier ci-joint :

La nostalgie c’est le bonheur d’être triste. Ce fichier pps s’adresse à tous les nostalgiques des émissions TV des années 80.

gnriquesdesriestv5.jpg générique des émissions TV des années 80.pps







Secret Life of a teenager |
le cinématographe |
liensdefilms |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Un Cinéphage
| Mon ciné à moi
| FESTIVAL DE CANNES 2010