• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 3 août 2010

Laurent Blanc : le retour du grand Bleu

3082010

laurentblanc.jpg

Après le succès des Bleuets à l’Euro des moins de 19 ans vendredi dernier au dépens de l’Espagne, la nouvelle génération 91 nous fait enfin espérer des lendemains qui chantent pour le football Français. Comme le disait si bien Oscar Wilde : « Les jeunes sont toujours prêts à faire bénéficier leurs aînés de leur inexpérience. » Gaël Kakuta, Gilles Sunu, Yannis Tafer, Alexandre Lacazette, Antoine Griezmann, Chris Mavinga, Sébastien Faure sont les héros de cette nouvelle génération qui devrait éclore dans les années à venir. C’est finalement ces jeunes joueurs qui donnent des leçons à leurs aînés avec une belle insolence en leur montrant la marche à suivre. En attendant de les voir intégrer pour certains l’équipe de France qui disputera l’Euro que les bleus accueilleront en 2016, tout est à reconstruire après le fiasco de la coupe du monde. Jeudi prochain, Laurent Blanc doit annoncer la liste des 20 joueurs qu’il aura retenu pour le match amical en Norvège.
Après avoir annoncé l’exclusion des 23 mondialistes pour ce déplacement, cette punition arrange davantage les anciens car elle les dispense d’un match sans enjeu au moment où ils reprennent l’entraînement après leur vacances. Certains ne sont pas en forme physiquement pour briller au cours de ce match. Néanmoins, en sélectionnant 20 nouveaux joueurs, Laurent Blanc crée une saine émulation au sein du groupe France puisqu’il donne la possibilité à des jeunes de bousculer la hiérarchie en place et de prouver qu’ils ont leur place en équipe de France.
Le plus grand chantier pour Laurent Blanc sera de se trouver un successeur. En effet, depuis sa retraite internationale après l’Euro 2000, aucun joueur ne s’est imposé au poste de libéro. Il y a bien eu Franck Leboeuf qui a pris sa suite avec le succès qu’on connait au mondial en Corée du Sud et au Japon. Finalement, le joueur qui s’en est le mieux sorti, c’est Lilian Thuram qui a été repositionné en charnière centrale pour la coupe du monde 2006, alors qu’il évoluait auparavant en équipe de France en tant qu’arrière latéral.
Laurent Blanc a reconnu qu’il n’y a pas de grandes équipes sans une bonne charnière centrale. Il lui faudra donc trouver deux joueurs complémentaires pour évoluer aux postes de libéro et de stoppeur. Il est fort à parier que Laurent Blanc emboîte le pas de Claude Puel qui a décidé de titulariser cette saison Jérémy Toulalan au poste de stoppeur. Mais si Toulalan a montré de belles choses en tant que stoppeur avec Lyon l’an passé en Champion’s league, il restera à Laurent Blanc de trouver un joueur complémentaire qui développe au poste de libéro une grande complicité avec le défenseur Lyonnais.
Après le fiasco du mondial, de nombreux livres font florès en librairie pour nous relater le film des évènements. Parmi ces ouvrages, il y a Le roman noir des bleus d’Eugène Sacomano et de Gilles Verdez. Mais il faut maintenant tourner la page. Avec un nouveau sélectionneur pour succéder à Raymond Domenech, les Français rêvent de se réconcilier avec leur équipe nationale. Le roman noir des bleus nous intéresse moins que le nouveau roman que Blanc s’apprête à écrire avec les bleus. On espère qu’il s’agira de très belles pages pour l’équipe de France.
En attendant de rappeler les mondialistes pour jouer dès Septembre des matchs de qualification à l’Euro 2012, Laurent Blanc doit composer une équipe de France new look. D’après les 30 pré-convocations qu’il a envoyées, on peut affirmer que 90% de sa liste sera constituée des joueurs suivants :

Stéphane Ruffier (Monaco), Nicolas Douchez (Rennes), Mathieu Debuchy (Lille), Rod Fanni (Atletico Madrid), Adil Rami (Lille), Laurent Koscielny (Arsenal), Michaël Ciani (Bordeaux), Benoit Tremoulinas (Bordeaux), Aly Cissokho (Lyon), Mathieu Chalmé (Bordeaux), Charles N’Zogbia (Wigan), Philippe Mexès (AS Rome), Jérémy Mathieu (FC Valence), Rio Mavuba (Lille), Florent Balmont (Lille), Yohan Cabaye (Lille), Lassana Diarra (Réal Madrid), Yann MVila (Rennes), Moussa Sissoko (Toulouse), Blaise Matuidi (St Etienne), Benoit Cheyrou (Marseille), Samir Nasri (Arsenal), Anthony Le Tallec (Auxerre), Bafetimbi Gomis (Lyon), Jimmy Briand (Lyon), Jérémy Menez (AS Rome), Hatem Ben Arfa (Marseille), Loïc Rémy (Nice), Karim Benzema (Réal Madrid), Guillaume Hoareau (PSG)

On se doute qu’on ne reverra plus bon nombre de ces joueurs après le match contre la Norvège. Laurent Blanc aura toute latitude pour rappeler les cadres qui se sont tristement rendus célèbres en Afrique du Sud. Il y a parmi les 23 joueurs sélectionnés pour la coupe du monde de grandes individualités. Mais ce n’est pas la perle qui fait le collier, c’est le fil. On compte sur Laurent Blanc pour apporter davantage de liant à ce groupe, insuffler un esprit d’équipe et redonner une âme à cette équipe de France. Comme disait si bien Aimé Jacquet :  » Ce n’est pas le fait de porter le même maillot qui fait une équipe, c’est de transpirer ensemble. « 







Secret Life of a teenager |
le cinématographe |
liensdefilms |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Un Cinéphage
| Mon ciné à moi
| FESTIVAL DE CANNES 2010